Retour aux sommaires
6 - Filtrage de bioprocédé de dépollution : approche par convolution particulaire
Vivien Rossi, Jean-Pierre Vila

Résumé : Nous étudions le problème du filtrage d’un bioprocédé de dépollution. Ce procédé, de type digestion anaérobie, se déroule dans un bioréacteur de traitement, en temps continu, d’eaux usées. Les capteurs du dispositif ne permettant pas de mesurer toutes les variables d’état nécessaires au contrôle du réacteur, elle doivent être estimées. Les procédures de filtrage permettent de réaliser ce type d’opération. Cependant, le modèle considéré n’est pas linéaire, or les outils de filtrage non linéaire classiques connaissent quelques défaillances et ne gèrent pas rigoureusement les modèles avec des paramètres inconnus. Nous avons donc développé une mèthode originale à base de noyaux de convolution s’inspirant des filtres particulaires. Ces mèthodes de filtrage stochastiques ont l’avantage d’être insensibles aux non linéarités et de plus, celles que nous proposons s’adaptent en toute rigueur aux modèles contenant des paramètres inconnus.

Mots-clés : Bio-procédé de dépollution, Filtrage non linéaire, filtres particulaires, noyaux de convolution.

 au compte de lecture